Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent
Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent
[Photo] Algues bleu-vert

Érosion en agriculture


L’érosion est un processus naturel qui consiste en l’élimination de particules de sol par l’action du vent ou de l’eau. À la suite d’une forte pluie, l’érosion du sol est très importante et entraîne une détérioration de la qualité de l’eau. En effet, le ruissellement provoque des apports excessifs de sédiments dans les cours d’eau ainsi que dans les lacs, ce qui accélère le processus d’eutrophisation. Le ruissellement demeure aussi le principal vecteur de transport du phosphore. L’érosion par ruissellement en milieu agricole est conditionnée par les conditions climatiques, les propriétés du sol, la morphologie du paysage, les pratiques culturales et les aménagements hydroagricoles des champs. Enfin, l’érosion est fortement accélérée lorsque les sols sont complètement à découvert, puisque aucun obstacle n’entrave le ruissellement.

Bien que la bande riveraine s’avère un moyen très efficace pour limiter les apports de sédiments issus de l’érosion des champs dans les cours et plans d’eau, l’utilisation de pratiques culturales qui limitent l’érosion du sol, telles que le semis direct, peut comporter plusieurs avantages pour l’agriculteur en plus des bénéfices strictement environnementaux. Le semis direct est une méthode qui permet l’établissement des cultures sans aucun travail du sol. Celle-ci comporte donc une seule opération, c’est-à-dire le semis. Il en résulte par conséquent une quantité maximale de résidus de culture sur le sol.

Plusieurs avantages sont associés à cette pratique:

  • Protection du sol contre l’érosion par l’eau et le vent grâce à la couverture de résidus;
  • Amélioration significative, généralement à partir de la troisième année de la structure et de de l’activité biologique du sol;
  • Diminution de la compaction grâce à la circulation réduite et à une meilleure capacité portante des sols;
  • Réduction des coûts d’achat, d’opération et d’entretien de la machinerie;
  • Économie de temps au printemps et à l’automne, donc réduction des frais de main-d’œuvre;
  • Demande réduite en énergie.

- Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ), 2001b

L’érosion éolienne provoque aussi le déplacement de sédiments; une bonne manière de limiter cette érosion est d’opter pour un réseau de haies brise-vent perpendiculaires aux vents dominants.

Haie de peuplier (Auteur : Vincent Chifflot 2007)

Haie de peuplier © Vincent Chifflot, 2007

Le sol constitue le patrimoine de l’agriculteur, il a donc tout intérêt à le protéger et à le conserver sur ses terres.

Pour de plus amples informations et de l’aide technique et financière pour la réalisation d’initiatives agroenvironnementales, les agriculteurs peuvent compter sur un réseau de clubs-conseils. Les clubs-conseils en agroenvironnement (CCAE) sont des regroupements volontaires de producteurs agricoles dont l’objectif est de favoriser le développement durable des exploitations agricoles québécoises en adoptant des pratiques respectueuses de l’environnement.

Documentation
Liens utiles

Partager Facebook Twitter | Print AmiE Haut de page
[Mod] Dernière mise à jour : 2011-02-02

 


Accueil | Publications | Membres | Plan du site | Recherche | À propos | Nous joindre

Copyright © 2011-2014 Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent - Design Luci Côté - Tous droits réservés. Propulsé et hébergé par Neural 3.1
Conception Oznog co. Multimédia