Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent
Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent
[Photo] Forêt

Forêt


Promouvoir les meilleures pratiques de gestion des forêts du domaine public

En ce qui concerne le territoire forestier public, le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) a toujours œuvré activement pour la gestion durable des forêts. Les réalisations historiques à son actif portent notamment sur l’utilisation de pesticides et de phytocides en forêt et sur la Commission d’étude sur la gestion de la forêt publique québécoise (Commission Coulombe) en plus de prendre activement part à la révision du régime forestier. Depuis leur création, le CREBSL siège activement aux tables de concertation forestières, qu’il s’agisse de la défunte Commission régionale pour les ressources naturelles et le territoire (CRRNT), des Tables de gestion intégrée des ressources et du territoire (TGIRT) ou de divers comités en émanant (élaboration des cibles régionales d’aménagement écosystémiques, organisation spatiales des coupes,etc.).

Ces dernières années, entre autres enjeux, il met de l’avant aux TGIRT le respect des cibles d’aménagement écosystémique, la conservation des vieilles forêts et de leurs attributs, la préservation de l’hétérogénéité des forêts en termes de structure et d’âge des peuplements, la connectivité des habitats, ainsi que la conservation des espèces à statut précaire. Depuis peu, l’enjeu des impacts des changements climatiques, ainsi que l’adaptation à ceux-ci, teintent inévitablement son analyse.

Préserver l’intégrité de territoires forestiers exceptionnels

forêt du parc côtier Kiskotuk (CREBSL)

De plus, le CREBSL s’applique à faire avancer la création d’aires protégées. En forêt publique, il a joué un rôle clé dans une démarche régionale où sept territoires d’intérêt pour la création d’aires protégées ont été identifiés puis soumis à une consultation publique en 2013, où une participation sans précédent a confirmé l’appui vastement majoritaire au projet. Bien que les travaux d’aménagement forestier soient suspendus dans ces territoires, ils n’ont toujours pas de statut officiel de conservation.

2020 étant l’année-charnière de l’atteinte des objectifs québécois en termes d’aires protégées, l’organisme œuvre sans relâche à faire lever les obstacles, dont les droits d’exploration pour les hydrocarbures, à la création de ces aires protégées régionales afin de bonifier le réseau régional et national.

Conjuguer propriété privée et écoresponsabilité

En forêt privée, le CREBSL travaille en partenariat avec les intervenants régionaux depuis près de 10 ans sur les bases de la « Stratégie de conservation 2015-2020 pour la forêt privée du Bas-Saint-Laurent : une approche volontaire ». Parmi les réalisations à ce jour, mentionnons la coordination d’une table de concertation sur ladite stratégie et la création d’un organisme de conservation régional, Horizon-Nature Bas-Saint-Laurent, qui travaille entre autres sur la connectivité des habitats. De plus, le récent projet sur les chauves-souris a permis de tenir plusieurs activités de partage sur la diversité biologique avec des propriétaires agricoles et forestiers privés.

Le CREBSL siège au comité "Forêt" du Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ).


Partager Facebook Twitter | Print AmiE Haut de page
[Mod] Dernière mise à jour : 2020-06-02

 


Accueil | Publications | Membres | Plan du site | Recherche | À propos | Nous joindre

Copyright © 2011- Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent - Design Luci Côté - Tous droits réservés. Propulsé et hébergé par Neural v7.0
Conception Oznogco Multimédia