Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent
Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent
[Photo] Algues bleu-vert
Action régionale

Nous vous présentons une initiative adaptée à notre réalité régionale.


Formulaire d'inscription
Répertoire des ressources et des actions régionales

Eaux usées municipales


Les ouvrages municipaux d’assainissement des eaux peuvent contribuer à la présence de cyanobactéries lorsqu’ils déversent leurs rejets en amont ou directement dans un plan d’eau. De plus, très peu d’entre eux possèdent des dispositifs de déphosphatation. Chaque année, le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT) publie son rapport d’évaluation de performance des ouvrages municipaux d’assainissement des eaux; chaque ouvrage municipal est présenté en fonction du respect des exigences de rejet. De plus, on y mentionne qu’annuellement, de nombreux débordements sont tolérés en temps de pluie, de fonte des neiges ou en situation d’urgence et rejettent des quantités importantes de phosphore dans le bassin versant. Pour plus d’information, consulter le rapport 2009.

En juillet 2009, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) publiait une position ministérielle sur la réduction du phosphore dans les rejets d’eaux d’origine domestique, qui se résume ainsi :

Exiger la réduction des concentrations de phosphore dans les eaux usées rejetées dans les eaux de surface et utiliser la meilleure technologie disponible pour réduire les concentrations de phosphore dans les eaux usées.

Afin d’appliquer cette position, deux actions ont été entreprises par le MDDEP :

  • Munir d’équipements de déphosphatation les ouvrages municipaux de traitement des eaux usées se déversant dans un lac ou en amont d’un lac lorsque de tels équipements ne sont pas présents.
  • Réviser les exigences de rejet des ouvrages de traitement des eaux usées se déversant dans un lac ou en amont de celui-ci lorsque des équipements de déphosphatation sont présents et que la technologie le permet.

Dans le Bas-Saint-Laurent, on retrouve 17 municipalités dont les rejets des eaux usées se déversent directement dans un lac ou en amont. De plus, plusieurs ouvrages municipaux sont situés dans un bassin en surplus de phosphore. Le MDDEP a avisé ces municipalités de la position du ministère et leur a demandé de se munir d’équipement de déphosphatation ou de réviser les exigences de rejet. Cependant, ces équipements sont dispendieux et présentent des dépenses considérables pour de petites municipalités possédant de faibles moyens. D’autre part, les nouvelles exigences de rejet en phosphore sont requises seulement lors d’une demande d’autorisation pour la réalisation d’une nouvelle installation de traitement d’eaux usées d’origine domestique ou pour la modification d’une installation de traitement existante.

Documentation
Liens utiles

Partager Facebook Twitter | Print AmiE Haut de page
[Mod] Dernière mise à jour : 2011-02-02

 


Accueil | Publications | Membres | Plan du site | Recherche | À propos | Nous joindre

Copyright © 2011-2014 Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent - Design Luci Côté - Tous droits réservés. Propulsé et hébergé par Neural 3.1
Conception Oznog co. Multimédia